Vincent Delerm

Forum non-officiel consacré à Vincent Delerm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Tournons les pages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Tournons les pages   Mar 16 Sep - 14:38

ben c'est quoi ça ? y avait pas encore un seul sujet livres ici ?!

et ben voilà !

ma rentré littéraire commence avec "une éducation libertine" de jean baptiste del amo





"C’est un homme sans vertu, sans conscience. Un libertin, un impie. Il se moque de tout, n’a que faire des conventions, rit de la morale. Ses mœurs sont, dit-on, tout à fait inconvenantes, ses habitudes frivoles, ses inclinations pour les plaisirs n’ont pas de limites. Il convoite les deux sexes. On ne compte plus les mariages détruits par sa faute, pour le simple jeu de la séduction, l’excitation de la victoire. Il est impudique et grivois, vagabond et paillard. Sa réputation le précède. Les mères mettent en garde leurs filles, de peur qu’il ne les dévoie. Il est arrivé, on le soupçonne, que des dames se tuent pour lui. Après les avoir menées aux extases de l’amour, il les méprise soudain car seule la volupté l’attise. On chuchote qu’il aurait perverti des religieuses et précipité bien d’autres dames dans les ordres. Il détournerait les hommes de leurs épouses, même ceux qui jurent de n’être pas sensibles à ces plaisirs-là. Oh, je vous le dis, il faut s’en méfier comme du vice. »

Paris, 1760. Le jeune Gaspard laisse derrière lui Quimper pour la capitale. De l’agitation portuaire du fleuve aux raffinements des salons parisiens, il erre dans les bas-fonds et les bordels de Paris. Roman d’apprentissage, Une éducation libertine retrace l’ascension et la chute d’un homme asservi par la chair."



je n'en suis encore qu'au début mais déjà je peux vous dire que c'est très bien écrit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Jeu 18 Sep - 19:16

le sommaire de café littéraire (émission du vendredi soir deuxième partie de soirée sur france 2 présentée par daniel picouly)



Elie Wiezel, pour « Le cas Sonderberg » (Grasset)

Pour la rubrique « des hauts débats », Yann MOIX (« Mort et vie d’Edith Stein », chez Grasset), et Jean-Paul ENTHOVEN (« Ce que nous avons eu de meilleur », chez Grasset), débattent avec Jean BOTHOREL de son livre « Chers imposteurs » (Fayard).

Pour la rubrique « Passion de poche », Romain SARDOU (« Délivrez-nous du mal », chez XO) dit sa passion pour Fitzgerald dont il a traduit la correspondance avec sa fille (« Fitzgerald père et fille. Lots of love. Correspondance – 1933/1940 », chez Bernard Pascuito).

Pour la rubrique « Dédicaces », Pascal TOURON, libraire au Divan (Paris 15ème), parle de Catherine CUSSET pour « Un brillant avenir » (Gallimard).

Pour la rubrique « Auteure en questions », Benoîte GROULT évoque sa vie dans son autobiographie « Mon évasion » (Grasset).

Séquence « Journal intime » : Jean-Paul DUBOIS, « Les accommodements raisonnables » (L’Olivier). Wink

Le "Coup de foudre" de Daniel Picouly et de la rédaction va pour le premier roman de Frédéric CIRIEZ : « Des néons sous la mer » (Gallimard).

¤¤¤

@MC hier j'ai trouvé parfois je ris tout seul je te dirai si ça a marché aussi sur moi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Ven 19 Sep - 8:39

Merci lili !
Comme c'est tard et que j'ai régilèrement des coupures de son et d'images à cette heure-là, même si je persiste à regarder .... Rolling Eyes ..... Je vais enregistrer.
En plus, avec JP Dubois et ses accommodements raisnnables ... que j'ai acheté ... et que j'espère lire avant ma retraite ..... Je ne lis plus, c'ets affreux No , il faut que je me réorganise, et que je trouve du temps sur la lecture ..........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Mar 23 Sep - 15:51

il n'était pas sur le plateau mais sa petite interview était sympa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Mar 23 Sep - 23:47

Oui ! J'avais enregistré, et je viens de regarder, et cette interview était vraiment bien sympa. J'ai bien aimé Benoite Groult aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Ven 3 Oct - 0:43

Marie-Charlotte a écrit:
J'ai bien aimé Benoite Groult aussi.

moi aussi ! je ne la connaissais que de nom et là j'ai bien aimé tout ce qu'elle a dit



j'ai lu parfois je ris tout seul tout à l'heure et c'était très sympa , des fois drôle des fois touchant des fois dingue ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Ven 3 Oct - 8:57

Et t'as ri toute seule ? Parce que moi oui quand je l'avais lu, et c'était dans un train, et il y en avait qui me regargaient bizarrement .... Suspect
jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Sam 4 Oct - 15:40

Marie-Charlotte a écrit:
Et t'as ri toute seule ? Parce que moi oui quand je l'avais lu, et c'était dans un train, et il y en avait qui me regargaient bizarrement .... Suspect
jocolor

même situation Laughing heureusement pour une fois je n'avais pas de voisin qui aurait pu me prendre pour une dingue cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Sam 4 Oct - 17:59

Bah on s'en fout, hein ?

Ce soir, je vais attaquer le dernier livre de Philou, je pense. Il attend sagement depuis une semaine ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Dim 5 Oct - 2:31

Marie-Charlotte a écrit:
Bah on s'en fout, hein ?


alors là oui completement Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Dim 5 Oct - 10:49

quand je suis seule, je m'en fous totalement ! Razz
Mais quand mon mari est avec moi, lui il s'en fout pas, il aime pas trop que je passe pour une folle .... il ne s'habitue pas .... tongue

J'ai commencé la grand'mère de Phil, et c'est toujours aussi plaisant de le lire ! J'en suis à la moitié environ, après j'ai piqué du nez dans le bouquin, alors j'ai éteint ....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Dim 5 Oct - 12:27

Marie-Charlotte a écrit:
Mais quand mon mari est avec moi, lui il s'en fout pas, il aime pas trop que je passe pour une folle .... il ne s'habitue pas .... tongue


Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Mar 23 Déc - 20:51

le nouvel olivier adam est prévu pour janvier (le 01 le 08 le 15 une autre date ? possible aussi Razz )

présentation

« La nuit nous protégeait et à ce moment précis j’avoue avoir pensé que les choses allaient redevenir possibles, ici j’allais pouvoir recoller les morceaux et reprendre pied, nous arracher les enfants et moi à cette douleur poisseuse qui nous clouait au sol depuis des mois, à la fin la maison, les traces et les souvenirs qu’elle gardait de nous quatre, c’était devenu invivable, je ne sortais presque plus et les enfants se fanaient sous mes yeux. »


Depuis que sa femme a disparu sans plus jamais faire signe, Paul Anderen vit seul avec ses deux jeunes enfants. Mais une année s’est écoulée, une année où chaque jour était à réinventer, et Paul est épuisé. Il espère faire peau neuve par la grâce d’un retour aux sources et s’installe alors à Saint-Malo, la ville de son enfance.


Mais qui est donc Paul Anderen ? Un père qui, pour sauver le monde aux yeux de ses enfants, doit lutter sans cesse avec sa propre inquiétude et contrer, avec une infinie tendresse, les menaces qui pèsent sur leurs vies. Olivier Adam, dans ce livre lumineux aux paysages balayés par les vents océaniques, impose avec une évidence tranquille sa puissance romanesque et son sens de la fraternité.





cheers cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Mar 23 Déc - 23:50

Ah ça me tente bien !

Mais c'est toujours aussi follement drôle, ce qu'il écrit ... Sad

Lol pour la date improblable ! Razz Ça devrait bientôt se préciser ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Ven 26 Déc - 21:24


Ah !
Les jours d'hiver
Le velours les pull-overs
Le parfum du chocolat chaud
Quand on s'en met plein le museau
Et la buée
Qu'on souffle en l'air
Les jours d'hiver !



Par la fenêtre mélancolique
Regarder tomber la pluie
Oblique
Et oublier
Par la fenêtre
Laisser la pluie
Entrer
Enigmatique
Et devenir
Amnésique.



Le bonheur est funambule
Fragile
Sur son fil
Il s'élance
Et danse
En silence
Et s'il glisse hélas
Jamais ne s'efface
Sans laisser de traces.



Juste avant de se coucher
Boire
Une tasse
De temps qui passe
C'est bon pour la santé.


Martine Delerm.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Dim 28 Déc - 1:47

merci Wink

Marie-Charlotte a écrit:
Ah ça me tente bien !

Mais c'est toujours aussi follement drôle, ce qu'il écrit ... Sad


oui même si ce n'est pas toujours le sujet principal et que les situations personnages sont différents, il y a toujours la thématique de la perte, l'absence, le deuil et comment se reconstruire après...

c'est oa s'il se met à me faire un recueil de brèves de comptoir j'avoue que j'en tomberai de ma chaise Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Dim 28 Déc - 11:19

LOL, il y a un pas entre els deux, quand même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Dim 28 Déc - 16:18

Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Lun 29 Déc - 16:22

olivier adam sera à la grande librairie sur france 5 le 8/01 et dans au field la nuit sur tf1 dans la nuit du 6 au 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Lun 29 Déc - 18:53

Ah ok, merci, je regarderai peut-être ....

Un texte de Martine Delerm (encore elle, oui), extrait de "petite géographie intime".


HÔPITAL

Henri Mondor

"j'ai rien dit mais à leurs regards
j'ai compris qu'il était trop tard"

Barbara

Il y a des lieux où jamais l'on ne reviendra. Des lieux où l'on ne va qu'une fois, où d'emblée l'on sait qu'on ne remettra pas les pieds.
Ils sont toujours au bout d'un long voyage, d'un voyage en soi, d'un voyage sale et fatigant et peu importe le myen de transport : ça dure mongtemps, trop longtemps. Même si ce n'est que quelques minutes, ce sont des minutes qui ressemblent à l'éternité. En avion, à pied, en voiture, qu'importe ! Même à l'air libre, ce voyage est un enfermement. Un wagon de métro qui roule tard dan sla nuit, plein de tags incompréhensibles et hostiles, de mégots par terre, de sièges éventrés, de visages blafards, déjà morts.
Et même si on est plusieurs, on voyage toujours seul et, au milieu des bruits de la vie, dans le plus profond silence ...
Au coeur de la ville, c'est toujours un morceau de banlieue. On doit, pour y entrer, séparer son corps de son âme ou de quelque chose comme ça qui ressemble à l'âme et pourrait s'appeler esprit ou pensée.Quelque chose qui a affaire avec le passé, les souvenirs, une part de soi prise entre hier et maintenant.
Mais on sait que c'est un lieu de maintenant, un lieu sans futur. On n'y reviendra pas. Volà, on laisse son âme, on n'y entre qu'avec son corps. On voit, mais sans le lire vraiment, que c'est écrit Henri Mondor. Mais ça pourrait êtreun autre nom, n'importe quel nom, un nom d'homme ou de femme avec un prénom banal, Pierre, Georges ou Marie.Un nom détaché de toute humanité, un nom de stade ou de lycée... mais ce n'est pas un stade, ni un lycée.
On entre et la route est fléchée. Un jeu de piste entre des cubes de béton. Au bord des pelouses parfaitement tondues, des flèches de bois, comme un sinistre chemin de croix. On marche vers un pavillon. Un pavillon sans grille ouvragée, sans marquise et sans volets verts. Le monde a changé de vocabulaire. C'est un lieu snas mots, sans vrais mots : ils sont restés dehors. Henri Mondor. Après, c'est le verre, lefer, le gris, le blanc, le froid, le livide, le dur, l'acéré, l'angulaire, le résonnant, le javellisé, l'aseptisé, le vide ... On a pris l'escalier pour être sûr de ne croiser personne et, maintenant, on suit l'infirmière ; elle marche devant vous en faisant claquer ses semelles de bois. Elle a les ongles de pieds faits. C'est tout ce qu'on verra d'elle. On avance les yeux baissés, on ne voit qu'un carrelage blanc et noir, les pieds chromés des chariots du couloir, du linge sale qui déborde d'un panier, un seau.
On n'entend plus rien, un rien troué un instant par le rire énorme d'une grosse femme en blouse rose ... Après elle parle très fort, très vite, mais c'est une langue étrangère que l'on ne comprend pas. Au-delà des frontières. Henri Mondor.
Après, après ? Après, on ne sait plus, on ne se souvient plus. C'est juste une pièce vide, une pièce-caisson pour entourer un lit-table, un lit qu'on peut pousser comme un caddie. Il y a quelqu'un sur ce lit, quelqu'un qu'on n'a pas envie de voir, qu'on ne voudrait pas voir. Quelqu'un qu'on vient voir et qu'on ne reverra plus. On voudrait croire qu'il dort.
Quelqu'un qu'on a connu ailleurs, dans d'autres lieux, sur des plages, au soleil, quelqu'un qui sentait l'ambre solaire. Quelqu'un dont le pas avait sa façon bien à lui de résonner sur le parquet. Quelqu'un qui portait des pulls et des cardigans angora, qui perdait ses lunettes et les repoussait d'un certain geste du doigt sur le haut de son nez. Quelqu'un qui n'est pas d'ici, mais qui en a pris les couleurs.
Et on voudrait croire que c'est passager, que c'est juste ça : un lieu qui a déteint sur quelqu'un, qui a déversé sur lui son gris, son acier, sa rigidité. On voudrait croire ...
... mais on ne croit rien. On sait, on sait bien ... Alors on voudrait juste courir dehors et même sortir dehors. Et ça, on sait aussi que c'est impossible : c'est un pléonasme. C'est écrit en rouge dans la marge de la vie.

Martine Delerm.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Mar 30 Déc - 2:06

Marie-Charlotte a écrit:
peut-être ....


Shocked Wink

merci pour le texte,

j'aime beaucoup :

"au milieu des bruits de la vie"

"On a pris l'escalier pour être sûr de ne croiser personne"

"ils sont restés dehors. Henri Mondor" c'est très delermien Wink

et tout ce "paragraphe"

"Il y a quelqu'un sur ce lit, quelqu'un qu'on n'a pas envie de voir, qu'on ne voudrait pas voir. Quelqu'un qu'on vient voir et qu'on ne reverra plus. On voudrait croire qu'il dort.
Quelqu'un qu'on a connu ailleurs, dans d'autres lieux, sur des plages, au soleil, quelqu'un qui sentait l'ambre solaire. Quelqu'un dont le pas avait sa façon bien à lui de résonner sur le parquet. Quelqu'un qui portait des pulls et des cardigans angora, qui perdait ses lunettes et les repoussait d'un certain geste du doigt sur le haut de son nez. Quelqu'un qui n'est pas d'ici, mais qui en a pris les couleurs.
Et on voudrait croire que c'est passager, que c'est juste ça : un lieu qui a déteint sur quelqu'un, qui a déversé sur lui son gris, son acier, sa rigidité. On voudrait croire ...
... mais on ne croit rien. On sait, on sait bien ... "

est waouh ...


re merci pour la transcription mc, ça valait le coup Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Mar 30 Déc - 11:55

De rien ... C'ets le premier texte de ce recueil, et j'avoue que ça m'a chamboulée, j'ai trouvé tellement beau et tellement vrai tout en ayant tellement de subtilité .... Alors je voulais le partager ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Mer 31 Déc - 13:15

tu as bien fait Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Mer 31 Déc - 15:34

flower


lili a écrit:
olivier adam sera à la grande librairie sur france 5 le 8/01

Ah bin, voilà, dommage, je ne pourrai pas regarder; il y a Louis la brocante en même temps sur F3 !!!! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anitaP

avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Tournons les pages   Mer 31 Déc - 19:55

Citation :
Un texte de Martine Delerm (encore elle, oui), extrait de "petite géographie intime".

c'est un livre qui vient de paraitre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tournons les pages   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tournons les pages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pages perso FREE changement?
» Tourneur de pages
» Diapason n°595 - 100 pages manquantes ?
» 3 pages et demi dans Le Figaro Magazine
» Livre "For The Records" pages Scannées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vincent Delerm :: Coups de coeur :: Vos coups de coeur littéraires-
Sauter vers: