Vincent Delerm

Forum non-officiel consacré à Vincent Delerm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le père...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant
AuteurMessage
Jill

avatar

Messages : 640
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 38
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le père...   Ven 28 Aoû - 14:01

Marie-Charlotte a écrit:
@ Jill : pour les adultes qui lisent Harry Potter, c'est mieux que de ne pas lire du tout, mais bon c'est quand même pas tout à fait logique de se cantonner à ça ... non ?

Moi je ne trouve pas. Pour moi il n'y a pas de sous genre ou de sous culture. Si à 35 ans on a envie de lire des bd et pas de la littérature, écouter du rock et pas du classique, voir un film de spielberg plutôt qu'un Rohmer ... aucun problème ! geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jillprod.club.fr
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Le père...   Ven 28 Aoû - 21:37

Non mais c'est pas une question de genre de truc supérieur ou autre ....
C'est juste que c'est bizarre qu'à cet âge on ne lise QUE Harry Potter, c'est comme si on ne lisait QUE des BD, regardait QUE des dessins animés, et mangeait QUE des petits pots .... Enfin tu vois ce que je veux dire quoi ? Mais je trouve que cest mieux que ne pas lire du tout, ça c'est qûr, et puis comme dit lili c'ets bien écrit, il y a pire comme lecture. J'essayais juste de comprendre ce que Phil D voulait exprimer .... et si c'est ça, je suis un peu d'accord avec lui .... Wink Mais chacun est libre, et on peut lire Harry Potter ET plein d'autres auteurs aussi. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balao
Admin
avatar

Messages : 3698
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Le père...   Sam 29 Aoû - 3:54

Marie-Charlotte a écrit:


Lol j'ai cherché un moment dans quelle date je m'étais trompée, et j'ai fini par trouver que c'était la sortie du livre ! Razz

C'est parce que moi, je te lis avec attention. ça te surprend ?

_________________
Parce que bon, c'est Vincent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balao
Admin
avatar

Messages : 3698
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Le père...   Sam 29 Aoû - 4:07

Jill a écrit:


Moi je ne trouve pas. Pour moi il n'y a pas de sous genre ou de sous culture. Si à 35 ans on a envie de lire des bd et pas de la littérature, écouter du rock et pas du classique, voir un film de spielberg plutôt qu'un Rohmer ... aucun problème ! geek

Oh là, il ne faut quand même pas en déduire tout ça. C'est une retranscription d'une interview orale qui capte sa pensée du moment. Ce n'est pas une thèse de Philippe D. sur la dégénérescence de la civilisation.

En plus, il se trouve que Harry Potter est publié dans une collection "jeunesse" et que de fait, ce livre s'adresse à un public jeune. Partant de là, on est en droit de s'interroger sur la multitude d'adultes qu'on voit dans le métro lire cet ouvrage. Mon ami le conférencier Claude Traks pense qu'il y a beaucoup de choses très spirituelles dans HP et que du coup on peut le lire même si on est un adulte. Moi, personnellement, j'ai essayé de le lire et je n'ai pas accroché. Mais il ne faut pas en conclure que j'ai perdu mon âme d'enfant ou autres billevesées.

(Je te dis ça sur un ton amical, mais par écrit, ça ne se voit pas.)

_________________
Parce que bon, c'est Vincent...


Dernière édition par Balao le Sam 29 Aoû - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Le père...   Sam 29 Aoû - 10:03

Balao a écrit:
C'est parce que moi, je te lis avec attention. ça te surprend ?
Non non ! rabbit

Balao a écrit:
Oh là, il ne faut quand même pas en déduire tout ça. C'est une retranscription d'une interview orale qui capte sa pensée du moment. Ce n'est pas une thèse de Philippe D. sur la dégénérescence de la civilisation.
Tout à fait d'accord, on peut interpréter, tout comme le journaliste a peut-être déjà résumé ou interprété ..... Smile

Balao a écrit:
En plus, il se trouve que Harry Potter est publié dans une collection "jeunesse" et que de fait, ce livre s'adresse à un public jeune. Partant de là, on est en droit de s'interroger sur la multitude d'adultes qu'on voit dans le métro lire cet ouvrage. Mon ami le conférencier Claude Traks pense qu'il y a beaucoup de choses très spirituelles dans HP et que du coup on peut le lire même si on est un adulte. Moi, personnellement, j'ai essayé de le lire et je n'ai pas accroché. Mais il ne faut pas en conclure que j'ai perdu mon âme d'enfant ou autres billevesées.
MAis ce n'est pas une question de qualité, il y a des ouvrages de grande qualité dans la littérature pour la jeunesse (et d'autres moins), tout comme dans la littérature pour adultes ! Et HP fait partie des ouvrages de qualité. Après on accroche ou pas, ça dépend de chacun, et pas forcément de l'âme d'enfant, mais des goûts personnels ... C'est juste que "en théorie" ça s'adresse à un public de jeunes, et tant mieux si ça touche un plus large public, mais ce serait encore mieux si certains parmi ce large public ne se limitaient pas à lire que ça .... Wink Je me marre, parce qu'on pourrait parler des heures, c'est pas évident par écrit .....

Balao a écrit:
(Je te dis ça sur un ton amical, mais par écrit, ça ne se voit pas.)
Tu dis ça à qui ? ¨Parce que ti cites une phrase de Jill en mettant mon nom .... scratch albino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Le père...   Sam 29 Aoû - 11:46

Jill a écrit:
Pour moi il n'y a pas de sous genre ou de sous culture. Si à 35 ans on a envie de lire des bd et pas de la littérature, écouter du rock et pas du classique, voir un film de spielberg plutôt qu'un Rohmer ... aucun problème ! geek

Suspect scratch Refléchi study ça me rappelle quelqu'un ça Wink

en lisant ça je me suis vu dans 5 ans crachant sur steavenounet et encensant rohmer et affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid quelle horreur !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Razz si un jour ça m'arrive j'espère ne pas me rendre compte de ce que je suis devenue mon dieu pfiouuuuuuuuuuu Laughing


et puis l'un n'empêche pas l'autre, moi je trouve ça cool d'avoir mes albums de garfield juste au dessus de mes molière et shakespeare et pas loin de mes philippe claudel, ma collec de pierre richard à côté de tous les wong kar waï et mes cd de billie holiday dans la boite en dessous de mes muse et il m'est déjà arrivé de lire des livres de collection jeunesse dans les transports et je ne me considèrais pas comme un cas et je ne cachais pas leur couverture sous une autre Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Le père...   Sam 29 Aoû - 11:49

Marie-Charlotte a écrit:
MAis ce n'est pas une question de qualité, il y a des ouvrages de grande qualité dans la littérature pour la jeunesse (et d'autres moins), tout comme dans la littérature pour adultes !

exactement !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! je crois qu'il vaut meiux lire hp que certains jeunes auteurs qui écrivent comme leurs pieds Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
Julien

avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 26/02/2009
Age : 31
Localisation : ah ah

MessageSujet: Re: Le père...   Sam 29 Aoû - 12:56

mais surtout c'est que philippe delerm, ne parle que d'une situation dans un métro... il ne connait pas la vie de tout le monde ? C'est pas parce que je lis harry potter dans le metro, que je ne lis QUE ça en dehors...
quand je lis ce qu'il dit, ça me donne envie de lire TOUT sauf ses bouquins Laughing
de toutes façon certains des siens sont tellement courts, concis qu'ils se lisent dans les grandes surfaces Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anitaP

avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Le père...   Sam 29 Aoû - 16:56

je pense qu'il voulait parler des adultes qui ne lisent que HP et rien d'autre, d'une catégorie de jeunes adultes qui veulent rester dans l'enfance et la naiveté, les "adulescents"...mais c'est vrai que son propos est un peu maladroit...HP est bien mieux que beaucoup d'autres livres de littérature française, quant au sien, je ne sais pas, je n'ai encore jamais rien lu de lui...! je lirai celui-ci pour me faire une opinion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Le père...   Dim 30 Aoû - 11:00

hé bé je l'ai commencé hier, c'est fidèle aux précédents opus de ce cher Arnold, et fidèle au style de PhilD, mais mes yeux se fermaient, je n'ai aps pu aller très loin, pourtant j'ai lutté, je voulais continuer, mais il a fallu que je cède à Morphée ....... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Le père...   Dim 30 Aoû - 13:06

ptitjulien03 a écrit:
quand je lis ce qu'il dit, ça me donne envie de lire TOUT sauf ses bouquins Laughing

rha ces djeuns & leurs idées à l'emporte pièce & quelque part en disant ça tu fais comme lui Wink

ptitjulien03 a écrit:
de toutes façon certains des siens sont tellement courts, concis qu'ils se lisent dans les grandes surfaces Razz

ah c'est pas que pour les bds ? lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
Julien

avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 26/02/2009
Age : 31
Localisation : ah ah

MessageSujet: Re: Le père...   Dim 30 Aoû - 15:06

ça voulait + dire que si j'achete un de ses bouquins, je le prendrais pas avec moi dans le metro pour ne pas lui donner se plaisir que de me croiser avec un de ses bouquins Razz
Citation :

ah c'est pas que pour les bds ? lol

normalement si mais l'autre fois je me suis surpris a ouvrir le livre "premieres gorgées..." et ça se lit tellement bien et vite que j'ai lu presque tout sur place

pareil pour un autre à lui... je sais plus le titre, mince ! c'était un peu dans la meme veine, des "ptites histoires" très courtes, et très réalistes lol

j'aime bcp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Le père...   Dim 30 Aoû - 17:06

ptitjulien03 a écrit:
normalement si mais l'autre fois je me suis surpris a ouvrir le livre "premieres gorgées..." et ça se lit tellement bien et vite que j'ai lu presque tout sur place

Laughing tu m'étonnes que ça te prenne des heures et qu'après pourtant t'aies vite rien dans tes placards Razz Wink

ptitjulien03 a écrit:
j'aime bcp

en pluss lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
Jill

avatar

Messages : 640
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 38
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le père...   Dim 30 Aoû - 18:33

Balao a écrit:
Je te dis ça sur un ton amical, mais par écrit, ça ne se voit pas

Effectivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jillprod.club.fr
Balao
Admin
avatar

Messages : 3698
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Le père...   Dim 30 Aoû - 20:25

Jill a écrit:
Balao a écrit:
Je te dis ça sur un ton amical, mais par écrit, ça ne se voit pas

Effectivement.


J'ai donc bien fait de préciser. Laughing Laughing Laughing

_________________
Parce que bon, c'est Vincent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Le père...   Dim 6 Sep - 19:11

Philippe Delerm, la révolution tranquille



LITTERATURE. Le dernier livre de Philippe Delerm, « Quelque chose en lui de Bartelby », constitue l’un des événements de la rentrée littéraire. Nous sommes allés à la rencontre de l’auteur, chez lui, à Beaumont-le-Roger.

Raconter Philippe Delerm implique d’effectuer le détour par Beaumont-Le Roger.

C’est dans ce bourg de trois mille âmes, dans ce gros village niché à l’ombre des superbes vestiges du prieuré de la Sainte-Trinité que Philippe vit et écrit depuis plus de trente ans.

Le hasard des nominations de l’Education nationale lui offrit la Normandie comme terre d’exil. Un exil particulièrement bien vécu. C’est ici sur les bords de la Risle que Philippe d’une plume légère et élégante capte ces petits riens de l’existence, ces moments fugaces et évanescents qu’il transforme en littérature. « On a souvent essayé de me faire dire que c’est grâce à la Normandie que j’écris » explique-t-il bien calé dans un confortable fauteuil de ce petit salon… à l’espace dévoré par les livres.

« Bon, je ne le pense pas, je crois que ce sont des trucs qui viennent de plus loin. Mais il se trouve que la vie que j’ai menée en Normandie m’a permis de faire ça. Je me levais à 5 h 30, j’écrivais et ensuite j’allais au collège Marie-Curie de Bernay. »



Lui, l’ancien étudiant dilettante, et « paresseux » précise-t-il avec un soupçon d’ironie dans la voix, devient boulimique de travail. Il écrit alors beaucoup mais publie fort peu. Il galère. Des années durant, ses manuscrits n’intéressent pas. Qu’importe. Sa maison, une ancienne ferme « où les enfants venaient chercher le lait », transformé avec goût dans un esprit très « cottage » reste un formidable lieu de création.



C’est là, dans ce petit bureau, dont la fenêtre donne sur un étroit jardin envahi par le lierre et les fleurs que Philippe travaille. A l’ancienne. Au stylo sur des cahiers conservés précieusement sur l’étagère d’une bibliothèque qui déborde… de traductions étrangères de ses livres. Philippe Delerm est même traduit en chinois ! « J’en ai conçu une certaine fierté, nous confesse-t-il. Mais très vite on m’a fait comprendre qu’il aurait mieux valu être traduit en anglais… »



Au mur, des articles de presse relatent ses livres. Plus loin, des albums de dessins de son épouse Martine côtoient les affiches de concert de Vincent. Et puis, bien en évidence, sur le mur du fond, la « Une » encadrée du journal L’Equipe du 10 août 2005. Celle de la mort de Colette Besson.



« C’est ici que je travaille, dans mon terrier ». C’est ici qu’il joue avec les mots comme son fils jongle avec les notes.



Delerm, c’est également, c’est surtout « La Première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules » tant ce petit ouvrage marqua son époque et installa définitivement l’écrivain dans le cénacle des auteurs à succès.



« Il figurait dans une petite collection discrète, L’Arpenteur chez Gallimard, qui est tirée à 2 000 exemplaires. Et puis le livre a rencontré le public de manière un peu magique ». Les chiffres de vente témoignent de l’incroyable succès : plus d’un million d’exemplaires sans compter les 300 000 ouvrages en édition club. « Et il s’en vend toujours de 300 à 500 par semaine. C’est étonnant. » Philippe ne comprend toujours pas. « Je n’y croyais plus. J’avais publié une quinzaine de titres et obtenu quelques vagues succès d’estime. Sans plus. » Mais la réussite, la reconnaissance et l’argent ne provoquèrent pas de séisme. Pendant des années, il continua d’aller au collège et d’animer le club théâtre. C’est seulement l’an dernier, à deux ans de la retraite, qu’il a quitté l’Education nationale. Son seul luxe: un petit appart à Paris. Un bonheur pour ce flâneur impénitent. Et une source d’inspiration pour son dernier livre.



Pour construire Arnold Spitzweg, le héros de « Quelque chose en lui de Bartelby », Philippe Delerm s’est inspiré de ses balades parisiennes.



« Une scène que j’aime bien ce sont les pique-niques au bord de la Seine, presqu’une photo de Doisneau dans les congés de 36. Dans Paris, je n’ai pas de vie sociale réelle et je suis vraiment en spectateur alors je regarde et j’aime bien me moquer aussi un petit peu. »



Il se moque surtout de lui-même lorsqu’il permet à son personnage de susciter la passion autour de son blog.



Alors que Philippe n’a pas plus d’ordinateur que d’internet ! A l’image de son héros, peut-être perçoit-il le blog, « comme une espèce de borborygme scandinave, moitié blizzard et moitié grog ».



Il explique : « L’idée du blog m’intéressait et je me disais que ce qui me plairait justement ce serait un blog de petites choses chipées dans l’air du temps. Et puis après c’était amusant de penser qu’il puisse avoir du succès… »



Et là, s’est greffé Bartolby ; le héros d’une nouvelle d’Herman Melville, un individu étonnant résumé dans ce fameux « I would prefer not do ». Un personnage qui se construit sur le refus de travailler !



« Quelque part Bartolby cela me semble être une réponse à notre époque bling-bling parce que c’est tout simplement quelqu’un qui refuse. » Le syndrome Bartelby prend toute sa substance confronté au slogan « travailler plus, gagner plus et être plus heureux ».



Philippe Delerm reste convaincu que « l’on est dans une époque où les gens peuvent mettre le meilleur de leur vie ailleurs que dans leur existence professionnelle ».



Voilà qui confère, entre le désir de ne pas trop en faire et ce goût de la flânerie dans un monde qui va de plus en plus vite, un aspect doucement militant à ce fameux Arnold Spiztweg. « Oui, c’est vrai, prendre son temps devient une valeur révolutionnaire. C’est en cela que j’ai senti que ce personnage d’Arnold Spiztweg prenait de la densité, il est comme le symbole d’un refus ».



La révolution tranquille version Philippe Delerm !



B. V.

Ses dates
- 1950 naissance à Auvers-sur-Oise © 1975 : il se marie et s’installe à Beaumont-Le Roger - 1976 : naissance de Vincent, son fils - 1983 : il publie ses premiers textes - 1990 : prix Alain-Fournier pour « Autumn » - 1997 : prix Grandgousier pour « La Première gorgée de bière » et prix des Libraires pour « Sundborn » - 2007 : il quitte l’Education nationale deux ans avant l’âge de la retraite



La rencontre avec Philippe Delerm s’est déroulée vendredi dernier, chez lui à Beaumont-Le Roger. Il était rentré de Paris, la veille, où il avait multiplié les rendez-vous autour de son livre. Nous nous étions calés sur 16 heures parce qu’il souhaitait travailler un peu dans son jardin, délaissé en cette période de « promo » du livre. Chaleureux, il propose café, gâteaux et les prunes du jardin! Le temps d’évoquer les performances d’Usain Bolt lors des mondiaux de Berlin. C’est parti pour plus d’une heure d’entretien à bâtons rompus.


Article paru le : 6 septembre 2009 http://www.paris-normandie.fr/index.php/cms/13/article/215821/Philippe_Delerm_la_revolution_tranquille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
Balao
Admin
avatar

Messages : 3698
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Le père...   Dim 6 Sep - 19:29

merci lili !!

Y a des photos de Vincent sur son bureau !!!!!!! Very Happy

_________________
Parce que bon, c'est Vincent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Le père...   Lun 7 Sep - 9:03

merci lili bises
Mais je lirai ça ce soir ..... silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Le père...   Lun 7 Sep - 12:36

de rien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Le père...   Jeu 10 Sep - 18:02

Hier soir, j'ai fini Bartleby, et vers la fin, il glisse une allusion à l'heure du thé ... c'est mignon ...
M. Spitzweg dit qu'il est "habillé comme hier" , et que c'est une expression d'une chanson qu'il aime bien ...
drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Le père...   Jeu 24 Sep - 9:03

Phil D aura "la tête dans les étoiles", cet après-midi sur Rtl de 14H30 à 16H30.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anitaP

avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Le père...   Jeu 24 Sep - 12:45

[quote]Hier soir, j'ai fini Bartleby, et vers la fin, il glisse une allusion à l'heure du thé ... c'est mignon ...
M. Spitzweg dit qu'il est "habillé comme hier" , et que c'est une expression d'une chanson qu'il aime bien ...

et au fait, est-ce que tu as aimé ce livre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Le père...   Jeu 24 Sep - 14:09

Oui, c'est exactement dans la lignée des 2 précédents, j'aime beaucoup Arnold ...
Et c'est toujours le style de Phil D, autant pour l'écriture que pour le contenu, cette philosophie de la vie ...
Un plaisir de le lire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Le père...   Jeu 24 Sep - 20:49

il était (ou supposé) sur rtl dans la tête dans les étoiles d'aujourd'hui si ça dit à quelqu'un de le podcaster Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
Balao
Admin
avatar

Messages : 3698
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Le père...   Jeu 24 Sep - 22:41

J'ai écouté. Il a parlé de Vincent. Il a dit que quand il était enfant, ils jouaient ensemble au jeu des intros. Ils jouaient uniquement les intros des morceaux et le but était de trouver le titre de la chanson. Un blind test donc.

Il a aussi parlé du fait qu'il était un peu énervé par les adultes qui lisaient Harry Potter.

_________________
Parce que bon, c'est Vincent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le père...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le père...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 21Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» Johann Strauss Père (1804-1849)
» Le message personnalisé du Père Noël.
» Le père Emile.
» Autour de mon Grand Père -Compositeur Organiste
» Du nouveau sur le père biologique de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vincent Delerm :: Vincent Delerm-
Sauter vers: