Vincent Delerm

Forum non-officiel consacré à Vincent Delerm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le père...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant
AuteurMessage
IsabelleH

avatar

Messages : 433
Date d'inscription : 28/02/2008
Age : 55
Localisation : près de Versailles(78)

MessageSujet: Le père...   Dim 22 Mar - 12:30

Philippe Delerm était l'invité de Philippe Meyer hier samedi 21 mars 2009


http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/laprochainefois/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Le père...   Dim 22 Mar - 13:22

Merci pour l'info, IsaH !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IsabelleH

avatar

Messages : 433
Date d'inscription : 28/02/2008
Age : 55
Localisation : près de Versailles(78)

MessageSujet: Re: Le père...   Dim 22 Mar - 14:22

De rien MC Smile
ça vous étonne si je dis qu'il parle de son fils ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Le père...   Dim 22 Mar - 22:41

lol faudra que j'écoute ! Laughing
Demain peut-être ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Le père...   Mer 25 Mar - 15:10

De qui il parle, l'animateur, quand il dit "les gens qui espionnent votre fils et vous-même savent que quand il donne un concert, une série de concerts, vous n'y êtes pas un seul soir mais à peu près tous les soirs ..."

Question Question Question Question
Razz


C'est sympa cette émission ! Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IsabelleH

avatar

Messages : 433
Date d'inscription : 28/02/2008
Age : 55
Localisation : près de Versailles(78)

MessageSujet: Re: Le père...   Dim 26 Avr - 15:59

Lu ceci

Philippe Delerm se met au blog
Par Nouvel Obs
♦ Fin août paraîtra au Mercure de France le prochain roman de Philippe Delerm, «Quel que chose en lui de Bartleby». On y retrouve le héros d'«Il avait plu tout le dimanche», M. Spitzweg. Il crée ici un blog sur «l'Ecume des Jours», qui va connaître un succès inattendu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Le père...   Dim 26 Avr - 21:50

Philippe avait parlé de cette suite pour Mr Spitzweg dans une émission, mais je n'arrive plus à me rappeler laquelle !!!!
Merci IsaH !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anitaP

avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Le père...   Lun 18 Mai - 18:41

Philippe delerm a publié un texte sur la paternité dans lequel il parle de vincent:

il s'agit d'un recueil de textes sur le thème de la paternité, aux éditions Iconoclaste et le titre exact je ne m'en souviens plus ( ya le mot père dedans..)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Le père...   Lun 18 Mai - 22:57

Merci AnitaP, je vais chercher plus de détail !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Le père...   Mar 19 Mai - 9:07

Ayé j'ai trouvé ! (non mais j'ai aps cherché toute la nuit, hein, juste ce matin !)
En fait, il n'a écrit qu'un texte dans un recueil, d'autres auteurs ont participé, il y en a un qui va faire tilter lili Wink !
Voilà un lien pour ce livre :
être père, disent-ils
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Le père...   Mer 20 Mai - 12:03

Very Happy pas qu'un même !


merci pour le lien mc je lirai un peu plus en détails pour voir s'il s'agit de textes écrits exprès ou récupérés à droite à gauche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Le père...   Ven 3 Juil - 17:24

Ce sont des textes écrits exprès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anitaP

avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Le père...   Ven 3 Juil - 20:52

je l'ai acheté...et tous les textes sont magnifiques, pas seulement celui de Delerm père, même s'il est particulièrement émouvant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Le père...   Jeu 16 Juil - 23:22

"La première gorgée de bière" est adaptée au théâtre, par Jean-Louis Foulquier !
Au Théâtre du rond-Point, du 12 mars au 3 avril 2010.
Dommage que ce soit pas en novembre ...
plus de détail ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Le père...   Dim 2 Aoû - 10:43

IsabelleH a écrit:
Philippe Delerm se met au blog
Par Nouvel Obs
♦ Fin août paraîtra au Mercure de France le prochain roman de Philippe Delerm, «Quel que chose en lui de Bartleby». On y retrouve le héros d'«Il avait plu tout le dimanche», M. Spitzweg. Il crée ici un blog sur «l'Ecume des Jours», qui va connaître un succès inattendu...

Comme on approche de la date, j'ai cherché un peu et j'ai trouvé ça :


"Quelque chose en lui de Bartleby"
Philippe Delerm
Mercure, 20/08/2009
ISBN 9782715228245

www.antiaction.com est pris d’assaut. Beaucoup de compliments, qu’Arnold a d’abord trouvé outranciers, mais on s’habitue vite. Ces enthousiasmes suivis d’épanchements sont souvent signés d’un prénom féminin accompagné d’une adresse e-mail, mais Monsieur Spitzweg s’est promis de ne pas répondre. Certaines correspondantes comprennent cette attitude : « Ne perdez pas votre temps. Continuez seulement à cueillir le meilleur des jours. » Cueillir le meilleur des jours pour des Stéphanie, des Valérie, des Sophie ou des Leila, voilà qui n’est pas sans flatter l’ego d’Arnold, même s’il cueille davantage encore pour des Huguette ou des Denise.

Le jour où Arnold Spitzweg crée son blog, une petite révolution est en marche : l’employé de bureau discret jusqu’à l’effacement cède donc à la modernité mais sans renier ses principes. Sur la toile, à contre-courant du discours ambiant prônant l’activité outrancière, il fait l’éloge de la lenteur et décrit l’inclination naturelle à la paresse. Contre toute attente, les écrits intimes d’Arnold Spitzweg résonnent avec force chez des milliers d’internautes : on le félicite, on le sollicite, on parle de lui à la radio... L’homme anonyme fait l’événement. Comment vivra-t-il cette subite notoriété ?




Et puis j'ai trouvé aussi une bande-annonce bien sympa ici.

Il me tarde de retrouver ce cher Arnold .... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Le père...   Jeu 27 Aoû - 11:40

un article il parle beaucouppppp de vd je trouve ! il le fait autant d'habitude ?

¤¤

« Il faut aller vers ce qu’on aime »
L’écrivain Philippe Delerm célèbre les bons moments passés à Paris dans son nouveau livre qui sort aujourd’hui. Face à notre rédaction, il s’explique sur ce qui lui tient à coeur.

Révélé en 1947 par « la Première Gorgée de bière », Philippe Delerm (58 ans), qui a quitté l’enseignement il y a deux ans pour se consacrer à l’écriture, est arrivé à pied mardi après-midi au siège de notre journal pour un grand entretien. Bronzé, souriant, il publie aujourd’hui un nouveau livre, « Quelque chose en lui de Bartleby »*, en forme de déclaration d’amour à Paris.
Dans le bouillonnement de la rentrée littéraire, ce livre très réussi nous invite à prendre le temps de vivre.

C’est avant tout un roman sur Paris que vous avez voulu écrire ?
Philippe Delerm. Oui. Il se trouve que, depuis quatre ou cinq ans, j’ai le grand bonheur d’avoir un pied-à-terre à Paris. J’ai toujours fantasmé Paris. Mes parents étaient instituteurs en banlieue ouest. Quand nous allions à Paris, on arrivait à Saint-Lazare, on traversait le Printemps et les Galeries Lafayette avec toutes ces princesses blondes qui vendaient de la parfumerie au rez-de-chaussée. Plus tard, la première fille que je rencontre à la fac de Nanterre, c’est Martine, qui est devenue ma femme. Une pure Parisienne du XVIIIe. Puis, quand j’ai commencé à publier, je venais à Paris de temps en temps y flâner. D’ailleurs, c’est en me baladant dans l’île Saint-Louis, une fin de printemps, que j’ai découvert qu’on y faisait des pique-niques sur le bord de la Seine. Ça m’a donné envie d’écrire ce livre.

Arnold Spitzweg, votre personnage, c’est un peu vous ?
Pas mal de choses sont miennes. Le quartier d’enfance de Martine avec le square Carpeaux et le marché de l’avenue de Saint-Ouen… et il m’est arrivé de marcher jusqu’au bassin de la Villette à pied. Quant à Spitzweg, c’est un antihéros. Il vit une vie moyenne, celle de tous les jours, et je trouve qu’il n’y a rien de plus fort que de vivre une vie moyenne, avec toutes les angoisses que ça suppose.

Avec ce livre, vous nous conseillez de prendre le temps de vivre ?
Tout à fait. Aujourd’hui, il faut être sportif à tout prix. Quand vous voyez, au Luxembourg, tous ces gens qui font du footing, il y a ceux à qui ça fait du bien mais aussi ceux à qui ça n’en fait pas. Mais j’avais aussi envie de battre en brèche quelques idées reçues, notamment sur l’hostilité supposée des Parisiens. Je trouve paradoxalement qu’il y a plein de moments très humains dans Paris, contrairement à ce qu’on dit.

N’est-il pas paradoxal de vous retrouver dans la frénésie de la rentrée littéraire ?
Je sais bien que je n’aurai ni le prix Goncourt ni le prix Renaudot ! Cela dit, je trouve ça bien qu’il y ait une rentrée littéraire. Ça permet à plus de gens d’accéder à plus de littérature. J’en ai ras le bol de voir des gens de 35 ans lire du « Harry Potter » dans le métro.

Pourquoi ?
Parce que ce genre d’imaginaire, c’est bien de le vivre quand on a 5 ou 10 ans, mais pas quand on est père de famille, je trouve ça inquiétant.

Vous pensez aux gens que vous aimez quand vous écrivez ?
Ce qui est sûr, c’est que Vincent (NDLR : son fils), Martine et moi ne sommes bien que quand on crée tous les trois.
Parfois, on me demande : « Ecoutez-vous les disques de votre fils ? » Non seulement je les écoute mais, quand il fait huit Cigale, j’en fais cinq ! Quant à Martine, ça va faire quarante ans que nous nous connaissons et nous allons sortir notre quarantième livre chacun.

Par quelles critiques êtes-vous le plus touché : celles sur vous ou celles sur votre fils ?
Sur mon fils, clairement. Ce qui me touche surtout à son égard, ce sont les gens qui parlent de Vincent sans être jamais allés voir ses concerts.

Vous arrive-t-il d’être jaloux des chansons de votre fils ?
Oui. Il y a quelques phrases que j’aurais bien aimé écrire. Il y a par exemple une chanson qui s’appelle « 22, rue Saint-Vivien » avec ces mots : « Ce soir-là, t’as parlé avec lui pendant quatorze minuteries. » Alors ça, j’en suis jaloux.
La rentrée des classes s’approche.

Ça ne va pas vous manquer ?
L’année dernière a été ma première non-rentrée. Non, ça ne me manque pas. J’ai été enseignant en collège toute ma carrière. Je suis parti deux ans avant la retraite légale. Mes collègues ont été plutôt surpris que je continue aussi longtemps. Mais j’ai continué d’aller dans mon collège. J’y anime un atelier théâtral.

Vos textes ont-ils déjà été retenus au bac ?
Ils ont été souvent donnés en exercice de traduction pour les Capes d’espagnol et d’anglais parce que c’est un peu coton à traduire. Mon plus grand plaisir, quand je n’étais pas connu du tout, est d’avoir eu un extrait dans un manuel scolaire. Les années suivantes, je regardais dans tous les manuels s’il y avait un texte de moi ! (Rires.)

Comment évolue la langue française à vos yeux ?
A l’école en tout cas, je pense que les très bons n’ont jamais été aussi bons et que les moyens sont vite médiocres. Les jeunes qui sont brillants aujourd’hui savent vite qu’on ne sait jamais tout. C’est comme en athlétisme. On fait plus progresser les gens en travaillant leurs qualités qu’en compensant leurs défauts. Il faut aller à fond vers ce qu’on aime et être libre.

Que pensez-vous d’Usain Bolt ?
Il a l’avantage d’avoir couru le 200 m en moins de vingt secondes à 16 ans et, pour cette raison, je le trouve complètement crédible. S’il fait le 100, le 200 et le 400, il sera le plus grand athlète de tous les temps. Personne n’a eu les possibilités physiques de faire les trois.

Quand vous entendez parler de dopage et de millions d’euros dépensés, comment réagissez-vous ?
En athlétisme, il n’y a pas d’argent pour tellement de monde ! Mais, dans le foot, ça a un peu gâché mon plaisir. Je préfère aller voir jouer l’équipe de Beaumont-le-Roger (NDLR : la commune où il vit, en Normandie) !


http://www.leparisien.fr/loisirs-et-spectacles/il-faut-aller-vers-ce-qu-on-aime-27-08-2009-617534.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Le père...   Jeu 27 Aoû - 12:28

Merci lili ! bises

lili a écrit:
un article il parle beaucouppppp de vd je trouve ! il le fait autant d'habitude ?
Il le glisse régulièrement dans les conversations, tout comme Martine ... Mai là en plus le journaliste en rajoute ! Wink


Philippe Delerm a écrit:
Il y a par exemple une chanson qui s’appelle « 22, rue Saint-Vivien » avec ces mots : « Ce soir-là, t’as parlé avec lui pendant quatorze minuteries. » Alors ça, j’en suis jaloux.
affraid affraid affraid affraid
Non seulement il ne connaît pas le titre exact : "l'appartement", mais en plus il se trompe sur le N° !!!!! Ou alors c'et le journaliste qui a les doigts qui ont fourché ? C'est "23 rue Saint-Vivien" !!!! Et c'est pas "ce soir-là, t'as parlé ..." c'est "toute seule avec Alban, t'as parlé ..."
rhalala Philippe, ça va pas, ça !!!! Mad Laughing tongue

Cet après-midi je vais l'acheter ! cheers (j'avais confondu, je croyais que c'était le 25 la sortie, j'y suis allée mardi, et ils ne l'avaient pas reçus ... alien )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Le père...   Jeu 27 Aoû - 15:44

Marie-Charlotte a écrit:
Il le glisse régulièrement dans les conversations, tout comme Martine ... Mai là en plus le journaliste en rajoute ! Wink

ben oui du moment qu'il lui tend la perche lui même...
j'y trouve rien à redire juste que je pensais qu'il le faisait moins ou de façon moins 'évidente' Wink


Marie-Charlotte a écrit:

affraid affraid affraid affraid
Non seulement il ne connaît pas le titre exact : "l'appartement", mais en plus il se trompe sur le N° !!!!! Ou alors c'et le journaliste qui a les doigts qui ont fourché ? C'est "23 rue Saint-Vivien" !!!! Et c'est pas "ce soir-là, t'as parlé ..." c'est "toute seule avec Alban, t'as parlé ..."
rhalala Philippe, ça va pas, ça !!!! Mad Laughing tongue

je t'ai laissé le souligner Laughing quan dje l'ai lu je me suis aussi dit mon dieu
mais peut être qu'elle s'est appelé comme ça au début remarque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
Jill

avatar

Messages : 640
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le père...   Jeu 27 Aoû - 21:32

J’en ai ras le bol de voir des gens de 35 ans lire du « Harry Potter » dans le métro. Parce que ce genre d’imaginaire, c’est bien de le vivre quand on a 5 ou 10 ans, mais pas quand on est père de famille, je trouve ça inquiétant.

Je ne suis pas tout à fait d'accord ... Rolling Eyes

quand il fait huit Cigale, j’en fais cinq !

Comme moi ! cheers Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jillprod.club.fr
Balao
Admin
avatar

Messages : 3698
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Le père...   Jeu 27 Aoû - 21:46

Jill a écrit:


quand il fait huit Cigale, j’en fais cinq !

Comme moi ! cheers Laughing

Laughing

_________________
Parce que bon, c'est Vincent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Le père...   Ven 28 Aoû - 0:32

lili a écrit:
"l'appartement"
mais peut être qu'elle s'est appelé comme ça au début remarque
Oui, avant que ne sorte le DVD de Voltaire, on ne connaissait pas le titre officiel, c'est vrai, mais le titre temporaire et officieux n'était certainement pas "22 rue Saint-Vivien" Wink Razz


@ Jill : pour les adultes qui lisent Harry Potter, c'est mieux que de ne pas lire du tout, mais bon c'est quand même pas tout à fait logique de se cantonner à ça ... non ?

Et j'ai bien acheté aujourd'hui "quelque chose en lui de Bartleby", il n'étais pas encore en rayon, je l'ai pris dans le carton posé devant le présentoir ! albino
Mais je ne sais pas si je vais le commencer ce soir, parce que mes yeux se ferment ....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balao
Admin
avatar

Messages : 3698
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Le père...   Ven 28 Aoû - 0:48

Marie-Charlotte a écrit:
lili a écrit:
"l'appartement"
mais peut être qu'elle s'est appelé comme ça au début remarque
Oui, avant que ne sorte le DVD de Voltaire, on ne connaissait pas le titre officiel, c'est vrai, mais le titre temporaire et officieux n'était certainement pas "22 rue Saint-Vivien" Wink Razz





Oui, moi aussi, ça m'a frappé. Mais bon, parfois je fais la même chose.

C'est marrant parce que PD (je viens de me rendre compte que je ne dois pas l'appeler par ses initiales. Laughing , ou peut-être PhD, ça fait classe) se trompe dans le numéro de la rue alors que toi, MC, tu te trompes dans la date. Laughing

_________________
Parce que bon, c'est Vincent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien

avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 26/02/2009
Age : 31
Localisation : ah ah

MessageSujet: Re: Le père...   Ven 28 Aoû - 2:04

Citation :
@ Jill : pour les adultes qui lisent Harry Potter, c'est mieux que de ne pas lire du tout, mais bon c'est quand même pas tout à fait logique de se cantonner à ça ... non ?

moi je trouve ça bizarre, qu'il tienne ses propos là, je vois pas pourquoi on pourrait ne pas lire qu'harry potter si on a envie de ne lire qu'harry potter lol
même a 35 ans !

enfin bon ! space lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Charlotte

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 52
Localisation : Périgord pourpre

MessageSujet: Re: Le père...   Ven 28 Aoû - 10:57

Balao a écrit:
C'est marrant parce que PD (je viens de me rendre compte que je ne dois pas l'appeler par ses initiales. Laughing , ou peut-être PhD, ça fait classe) se trompe dans le numéro de la rue alors que toi, MC, tu te trompes dans la date. Laughing

Lol j'ai cherché un moment dans quelle date je m'étais trompée, et j'ai fini par trouver que c'était la sortie du livre ! Razz
J'étais pressée !!!!!
Et c'est vrai qu'on n'utilise jamais ses initiales seules, plutôt PhD ou Phil D .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Le père...   Ven 28 Aoû - 11:50

Marie-Charlotte a écrit:
lili a écrit:
"l'appartement"
mais peut être qu'elle s'est appelé comme ça au début remarque
Oui, avant que ne sorte le DVD de Voltaire, on ne connaissait pas le titre officiel, c'est vrai, mais le titre temporaire et officieux n'était certainement pas "22 rue Saint-Vivien" Wink Razz


mdr en effet lol!

Marie-Charlotte a écrit:

Lol j'ai cherché un moment dans quelle date je m'étais trompée, et j'ai fini par trouver que c'était la sortie du livre ! Razz

moi aussi j'ai mis un moment à comprendre Wink


et pour le débat lecture je me suis faite la même reflexion en lisant cette ligne je pense que ça peut t'emmener vers autre chose de plus exigeant par la suite, et en plus harry potter c'est quand même bien mieux écrit que d'autres livres donc et tout le monde n'a pas envie de lire les classiques, il y en a qui sont chiants faut pas se le cacher Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le père...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le père...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 21Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» Johann Strauss Père (1804-1849)
» Le message personnalisé du Père Noël.
» Le père Emile.
» [Sondage] Verriez vous tom père?
» Autour de mon Grand Père -Compositeur Organiste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vincent Delerm :: Vincent Delerm-
Sauter vers: