Vincent Delerm

Forum non-officiel consacré à Vincent Delerm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Alex Beaupain au Café de la danse (5 avril 2008)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
IsabelleH

avatar

Messages : 433
Date d'inscription : 28/02/2008
Age : 55
Localisation : près de Versailles(78)

MessageSujet: Alex Beaupain au Café de la danse (5 avril 2008)   Lun 7 Avr - 19:05

Un coeur (pop) en hiver

Il ne pleuvait pas de cordes au pied du Génie de la Bastille, samedi soir. Un soleil froid faisait luire le génie ailé . En attendant Aurie et ses amis, je déambule rue de Lappe et fais un petit saut jusqu'au passage Louis-Philippe où se cache le Café de la danse. Je croise Alex Beaupain qui  en sort...
Une heure et demie après, nous voilà  au bout  des bancs en bois des  deux premiers rangs, côté piano. Christophe Honoré, le réalisateur des Chansons d'amour est là quelques rangs plus haut...
Après une première partie qui ne nous laisse pas un souvenir impérissable, Alex Beaupain arrive s'installe au piano, rapporte les plaisanteries de son guitariste Jean-Baptiste Julien sur son costume de scène : top chic « mi Patty Smith , mi Jean-Jacques Goldman... »  D'emblée c'est le pont de Brooklyn que nous passons, chanson tombeau pour une jeune morte, cette petite amoureuse rebelle et même teigneuse...De chanson en chanson nous la retrouvons mais elle brille par son absence, on aura beau faire et refaire les allées du parc de la Pépinière, c'est irréversible (Tout y sera, à part toi). Elle n'est même pas une ombre. Le temps est assasin et fossoyeur.Pas la peine de lever les yeux au ciel, il est vide. Quant au souvenir ,  il est entaché par la douleur, ...Même les larmes sont  inutiles et c'est à travers d'autres corps, d'autres étreintes  qu'on  cherchera l'absente. Piano, violoncelle et guitare électrique portent des textes délicats et pudiques qui ne s'interdisent toutefois pas d'appeler un ménage à trois un « trouple », formidable mot valise, qui joue sur le trouble du couple traditionnel, où on aime pour la beauté du geste (et là il se glisse dans les coulisses et fait jaillir de sa manche un Grégoire Leprince-Ringuet très intimidé). Alex Beaupain est un élégiaque urbain (Paris, Brooklyn, Berlin, Tokio)  qui ne déteste pas twister de manière décalée mais  sentimentale  sur Richard Anthony (Si seulement tu m'avais dit la vérité/ Nous ne serions pas sur le point de nous quitter). Le spectacle passe trop vite, malgré deux rappels... La salle chaleureuse et enthousiaste ne veut pas sortir...Elle ne manque pas de  bonnes raisons pour aimer Alex Beaupain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili

avatar

Messages : 712
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 37
Localisation : a body floating down-wind

MessageSujet: Re: Alex Beaupain au Café de la danse (5 avril 2008)   Mar 6 Mai - 15:19

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesinsulaires.forumactif.org/index.htm
 
Alex Beaupain au Café de la danse (5 avril 2008)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ray LaMontagne/Greg Leisz, 23 septembre, Café de la Danse
» Graham Coxon @ Café de la Danse
» Sleepy Sun + Wall Of Death @ Café de la Danse
» Vends places Alex Beaupain
» elodie frégé revends une place pr le 8nov café de la danse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vincent Delerm :: Vos chroniques de concert-
Sauter vers: